Un Dispositif Prévisionnel de Secours (DPS) est un dispositif préventif mis en place pour couvrir un événement exceptionnel

(manifestation sportive ou culturel, foire, concert, grand rassemblement…). Il est tenu par des secouristes bénévoles. Contrairement à une infirmerie, il n’y a pas d’infirmier(e), mais le concept en est proche. Les secouristes prennent en charge les éventuels blessés et malaises, effectuent les gestes de premiers secours et préviennent la régulation médicale (Samu) si nécessaire (demande de renfort, d’avis médical, évacuation d’une personne vers un hôpital si le médecin régulateur le juge nécessaire).

13227384_1007923519299035_6974086715888131189_oL’intérêt d’un DPS est double. Premièrement, la prise en charge d’une victime est très rapide (l’équipe est sur place), or, la rapidité est primordiale pour les détresses graves — notamment pour les hémorragies, l’inconscience et les arrêts cardio-respiratoires (les secouristes bénévoles sont habilités à utiliser le DSA). De plus, ils servent de filtre pour la régulation médicale. En traitant sur place les cas les plus bénins et en donnant des informations
pertinentes au médecin régulateur, ils permettent de réduire les interventions inutiles et les attentes aux urgences de l’hôpital.

 

On a donc

  • un gain de temps et de confort pour les victimes,
  • un gain d’argent pour le système public de secours,
  • des véhicules de service public plus disponibles pour les « vraies » détresses.

Les postes de secours sont aussi appelés « dispositif prévisionnel de secours » (DPS), suite à la loi de modernisation de la Sécurité Civile du 13 août 2004.

Lorsque la manifestation présente un risque faible (public calme et peu nombreux, activité sans risque spécifique) et se situe dans un
lieu proche d’un hôpital, le dispositif prévisionnel peut se réduire à un point d’alerte et de premiers secours (PAPS). Le PAPS est constitué d’au moins deux secouristes (un PSE2 à jour de sa formation continue, et un PSE1 ou PSE2) et d’un minimum de matériel dont un moyen d’alerte des secours publics.

11896167_859117277512994_126416770986677709_nLes autres dispositifs prévisionnels sont constitués d’au moins quatre secouristes tous titulaires du PSE2 et à jour de leur formation

continue, et muni de matériel permettant de traiter au moins une victime grave, ou plusieurs victimes légères simultanément (une par équipier).

Lorsque l’on est en présence d’un évènement particulièrement important ou risqué (par exemple pour les sports mécaniques), le préfet ou le maire peut arrêter un dispositif spécifique, c’est alors lui qui fixe le dimensionnement et la position des équipes et du matériel. Sinon, cela est fait de manière contractuelle entre la Protection Civile  et l’organisateur (le contrat porte le nom de « convention de DPS »).

Il faut noter qu’en dehors des cas où le dispositif est demandé par la préfecture,  la tenue d’un DPS peut être une exigence de la compagnie d’assurance ou d’une fédération sportive. Dans ce dernier cas, il reste à la charge du demandeur.

Les décrets d’application de la loi de modernisation de la sécurité civile mettent en place :

  • des postes de secours obligatoires
  • un mode de dimensionnement fait par la préfecture et en rapport avec les textes de loi.
  • la possibilité d’évacuation faites par les associations agréées de sécurité civile telle que la Protection Civile.
  • attention depuis le 2 septembre 2006, seules les associations disposant d’un agrément de sécurité civile peuvent mettre en place des dispositifs prévisionnels de secours.

Copyright  Wikipédia

 

Si vous souhaitez un Dispositif de Secours pour votre manifestation, vous pouvez utiliser le formulaire de Demande de devis de DPS en ligne ou prendre directement contact via notre formulaire.

Suivez nous sur Facebook!